Télé nouvelle génération : notre top 3

Environ 5 millions de téléviseurs sont vendus par an en France, au prix moyen de 400€ pour une taille d’écran (diagonale moyenne) de 41 pouces, soit 104 cm. Ces chiffres intègrent les petits appareils de second équipement (chambre, cuisine, résidence secondaire). Cependant, pour un écran à usage principal dans le salon, il faut voir plus grand, à partir de 42 pouces (106 cm) et compter un budget d’au moins 500 €.

RÉSOLUTION ET TAILLE D’ÉCRAN

La définition, ou résolution, est définie par le nombre de pixels affichés à l’écran. Plus elle est élevée, plus l’image est précise. En Full HD, la résolution est de 1 920 pixels en largeur, 1 080 en hauteur ; en 4K ou Ultra Haute Définition (UHD), elle passe à 3 840 x 2 060 ; en 8K, elle monte à 7 680 x 4 320.

Aujourd’hui, presque tous les téléviseurs de plus de 42 pouces sont d’une résolution 4K ou plus. Les programmes en 4K sont de plus en plus nombreux (box TV des opérateurs internet, disques Blu-ray, services de vidéo en ligne tel Netflix… ). Les modèles haut de gamme en 8K commencent à se démocratiser, à partir de 2 000 € pour un 65 pouces (165 cm). Leur surcoût n’est parfois que de 20% pour une taille et un équipement équivalents, mais on peut s’interroger sur leur utilité : en dehors de quelques expérimentations, il n’existe pas encore de programmes en 8K.

TECHNOLOGIE DE L’IMAGE

Il en existe plusieurs : LED, QLED et OLED. Les télés LED et QLED ont un écran LCD (à cristaux liquides) dont le système de rétroéclairage, assuré par des diodes led, est souvent géré par zones, ce qui améliore le contraste. On parle alors de local dimminget, depuis peu, de “mini-led”, en référence à de nouvelles diodes beaucoup plus petites. Les téléviseurs QLED, à partir d’environ 600 € pour un 43 pouces (109 cm), intègrent un filtre composé de quantum dots (points quantiques) permettant des couleurs beaucoup plus riches et plus vives.

Les télés OLED, à partir de 1 250 € pour un 55 pouces (140 cm), ont un écran formé de minuscules diodes électroluminescentes organiques. Chacune produit sa propre lumière, l’écran n’a donc pas besoin d’un système de rétroéclairage. Cela se traduit par un contraste supérieur, mais une luminosité plus faible.

FONCTIONS CONNECTÉES

La plupart des grands formats possèdent des fonctions connectées, d’où leur nom de “Smart TV”. Il est parfois possible de les piloter à la voix. Si de nombreuses marques optent pour une interface Android TV ou Google TV, certaines développent leur propre système. C’est le cas de Samsung, dont l’interface Tizen propose les fonctions les plus développées. Lorsque le débit du réseau le permet, une liaison Ethernet ou wifi suffit pour accéder à toutes les chaînes de la TNT avec l’appli Molotov, à celles de Canal + ou OCS, à Netflix, Amazon Prime Video et une foule d’autres services en ligne.

PRENEZ MOINS DE RECUL

Il était autrefois conseillé de respecter un recul d’au moins cinq fois la diagonale d’écran pour regarder la télé. Cela était vrai pour les anciens téléviseurs cathodiques et les premiers écrans plats, qui avaient une faible résolution. Avec les modèles 4K, cette règle ne tient plus. L’amélioration de la définition de l’image invite à s’installer plus près ou à opter pour un téléviseur beaucoup plus grand. Une distance de seulement deux fois la diagonale d’écran suffit.

3 questions à un expert pour bien choisir sa télé

Laurent Darrieutort est directeur de l’électronique grand public du groupe Fnac Darty.

Quelle est la meilleure technologie d’image ?

C’est surtout une question d’usage. La technologie OLED offre le meilleur résultat, surtout en matière de contraste, pour une ambiance “cinéma”, c’est-à-dire dans une pièce relativement sombre. Mais si vous avez l’habitude de regarder la télé souvent en journée dans une pièce fortement éclairée, la technologie QLED est plus indiquée. La qualité de ses couleurs est excellente, sa luminosité est supérieure.

Des conseils pour faire des économies ?

Sur le marché des téléviseurs, les prix évoluent beaucoup. Certains constructeurs ajustent plusieurs fois dans l’année les tarifs de leurs modèles. Pour faire des économies, il faut être à l’affût des rabais. Lors des périodes de promotions à l’occasion de gros événements sportifs (tel l’Euro de football) ou du Black Friday, il est courant de trouver des offres avec jusqu’à 30 % de remise.

Quelle marque est pour vous la plus prometteuse ?

La marque chinoise Xiaomi, qui s’est récemment lancée sur le marché, propose une gamme relativement courte, de 4 ou 5 modèles, mais à des niveaux de rapport qualité prix que l’on ne rencontrait pas auparavant.

PHILIPS 58PUS8545, 800€ © PHILIPS

SAMSUNG QE65Q60A, 1 300€ © © ALICE LEMARIN

SONY KE55A8, 1 600€ © SONY

The post Télé nouvelle génération : notre top 3 first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu