Mon chat devient agressif, que faire ?

Ethologue et consultante en comportement félin, Brunilde Ract-Madoux décrypte les principales situations qui peuvent pousser un chat à se montrer agressif et donne les moyens d’éviter ce comportement qui nuit à votre bonne entente.

Il a mal

Lorsque vous le caressez ou que vous lui touchez le dos ou le ventre, il vous mord ou vous griffe alors que jusqu’à présent il adorait ça ? C’est peut-être qu’il souffre ou qu’il est malade.

A savoir :« De l’arthrose, un problème de peau ainsi que certaines pathologies comme une encéphalite, un trouble vasculaire cérébral ou un trouble endocrinien peuvent engendrer une irritabilité. Emmenez-le chez le vétérinaire, qui effectuera un examen de contrôle », explique Brunilde Ract-Madoux. De manière générale, à partir de l’âge de 7 ou 8 ans, une visite annuelle est recommandée, pour prévenir d’éventuelles maladies ou douleurs.

Il est irrité ou contrarié

Même s’il adore les caresses, au bout d’un moment, votre animal en a assez. Et pour bien vous le faire comprendre, il n’hésitera pas à vous griffer ou encore à vous mordre.

A savoir :« Pour éviter l’agression, observez ses réactions. Des poils qui se hérissent, une queue battante, des pupilles dilatées, des oreilles plaquées vers l’arrière, un chat qui se détourne, marquent un inconfort ou une irritation. » Dans ce cas, interrompez l’interaction et laissez-le tranquille.

Il est stressé

Un déménagement, la naissance d’un bébé, l’arrivée d’un nouvel animal… Tout changement dans l’environnement du chat risque de générer du stress et de l’amener à développer certains comportements agressifs.

A savoir :Essayez toujours d’anticiper, pour lui permettre de s’adapter au changement. Ne laissez pas votre chat de côté. Continuez à vous occuper de votre animal et à jouer avec lui. Des phéromones pourront également l’apaiser et l’aider à gérer la transition.

Il a peur

S’il a vécu un traumatisme ou a été maltraité, il peut se montrer agressif par peur. Un chat qui a été frappé risque ainsi de sortir les crocs et les griffes dès qu’il verra une main s’approcher de lui.

A savoir :« Montrez-vous extrêmement patient. Surtout, ne forcez jamais le contact. C’est au chat d’aller vers vous. Lorsqu’il vient à votre rencontre, récompensez-le en lui donnant des friandises et en le félicitant. Aménagez son environnement pour qu’il se sente en sécurité. Prévoyez des cachettes et des lieux en hauteur, afin qu’il puisse s’y réfugier en cas de besoin. »

Il a été mal sevré

Un chaton retiré trop tôt à sa mère peut se mettre à mordre et à griffer lors des caresses et des jeux, car il a du mal à contrôler ses émotions. Normalement, c’est sa mère qui lui apprend à rétracter ses griffes et à inhiber la morsure quand il joue.

A savoir :« Pour tenter de pallier cette carence, observez-le attentivement. Dès que vous sentez qu’il commence à s’exciter, interrompez l’interaction. S’il vous mord ou vous griffe, ne bougez pas, car tout mouvement de votre part va réactiver son excitation et lui donner envie de mordre ou griffer plus fort. Surtout, n’élevez pas la voix et ne le tapez pas. Partez, laissez-le tranquille. Et jouez toujours avec un jouet, y compris quand il est petit, jamais directement avec les mains », conseille l’experte.

Il s’ennuie

S’il s’attaque à vos mollets quand vous rentrez chez vous le soir, c’est sans doute parce qu’il s’ennuie. Parfois, il s’en prend également à vos pieds la nuit, quand il les voit bouger sous la couette. A savoir : « Comme il manque de stimulations, le moindre mouvement excite son instinct de chasseur. Il saute sur vos mollets ou vos pieds comme s’il s’agissait d’une proie, et pas du tout pour vous faire du mal. » Jouez avec lui au moins dix minutes par jour, en utilisant un plumeau ou une canne à pêche. Proposez-lui des jeux autonomes, pour qu’il puisse s’occuper en votre absence. Anticipez l’agression en protégeant vos jambes et en lui lançant une balle dès que vous rentrez, afin de rediriger son attention. Et pour éviter qu’il s’attaque à vos pieds la nuit, jouez avec lui une demi-heure ou une heure avant d’aller vous coucher et donnez-lui un bon repas, vous favoriserez ainsi son endormissement.

Il est contraint ou forcé

Vous le caressez ou le prenez dans les bras et il se montre agressif ? C’est peut-être tout simplement qu’il n’en a pas envie. A savoir : « Avant d’établir tout contact avec votre chat, approchez d’abord votre main de sa tête pour qu’il la flaire, puis observez sa réaction. S’il l’ignore ou se met en retrait, n’insistez pas. En revanche, s’il se frotte contre votre main, c’est qu’il accepte le contact. Commencez alors par lui caresser le cou, le menton, les joues, le dessous de la tête plutôt que le dessus, relativement intrusif pour le chat. En fonction de ses préférences, vous pouvez alors passer à d’autres zones », suggère l’éthologue. Et s’il se met sur vos genoux ou vient se blottir contre vous la nuit et vous mord ou vous griffe alors que vous le caressez, c’est tout simplement parce qu’il cherche un contact agréable, une chaleur et une odeur familière, mais pas nécessairement une caresse de votre part.

Le syndrome du tigre

Ce terme, inventé de toutes pièces car il n’a pas été décrit comme un réel syndrome ou une pathologie, désigne un chat qui change brusquement de comportement et se mue en un animal sauvage. Il se met alors à mordre et à griffer très violemment son maître, pouvant lui lacérer les mains ou le visage. On conseille trop souvent un placement, ou pire… Or, il existe d’autres solutions ! « Un traitement médicamenteux associé à une prise en charge comportementale peut permettre de résoudre la situation », explique Brunilde Ract-Madoux.

A lire : Le Comportement de mon chat,de Brunilde Ract-Madoux, éditions 1Healthmedia, 19,90 €.

Cet article a été publié dans le magazine Nous Deux numéro 3855.

The post Mon chat devient agressif, que faire ? first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu