Impôts : des milliers de Français devront refaire leur déclaration à cause d’un bug informatique

C’est (peut-être) reparti pour un tour. A cause d’une erreur informatique, certains Français vont être obligés de refaire leur déclaration d’impôts. “La transmission des données des prestations imposables des assurés n’a pas été automatiquement reportée sur les déclarations pré-remplies des revenus 2020“, explique la porte-parole de la Caisse primaire d’Assurance-maladie à Ouest-France. Les nombreux foyers concernés devront les ajouter.

Qui est concerné ?

Les personnes qui ont été en arrêt maladie, en congé maternité ou paternité, en accident du travail ou ayant perçu une pension d’invalidité sont concernés par ce bug. Pour l’instant, tous les cas ont été identifiés en Bretagne, plus de 400 000 contribuables reliés aux différentes caisses de la région sont donc directement concernés.

Selon les services des impôts, la CPAM Bretagne n’a pas transmis les informations demandées avant le 22 avril, comme prévu. Néanmoins, la CPAM assure qu’il s’agit d’un incident national. Si vous en faites partie, vous serez mis au courant par SMS, par e-mail ou par voie postale. Des milliers de foyers ont déjà été contactés.

Des impôts plus élevés

Élise Dupont, 30 ans, est devenue maman en 2020. Elle a donc été en congé maternité cette année-là, une prestation imposable. Elle témoigne auprès de Ouest-France : “J’ai reçu ce courrier, hier. Au début, j’ai pensé à une erreur d’envoi. Puis, je suis allée voir sur mon compte Ameli et j’ai vu que je devais ajouter 8 000 € à mes revenus“, raconte-t-elle. La trentenaire poursuit : “C’est une mauvaise surprise, cela me met dans la panade car j’ai déjà fait ma déclaration. Je vais devoir m’y replonger et modifier ma déclaration.”

Un montant à ajouter à votre déclaration

Pour trouver le montant manquant à déclarer, il faut vous rendre dans votre espace particulier sur le site Ameli.fr. Il faut ensuite télécharger votre relevé fiscal dans la rubrique “Mes démarches”. Le montant concerné se trouve dans la catégorie des traitements, salaires, pensions et rentes viagères, les salaires et les indemnités journalières imposables perçus au cours d’une année civile. Ce sont les cases 1AJ à 1DJ. Les contribuables concernés pourront apporter cette correction à la réception de leur avis d’imposition, d’ici la fin de l’été. Ils auront alors trois mois pour le faire.

The post Impôts : des milliers de Français devront refaire leur déclaration à cause d’un bug informatique first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu