Épargne retraite : J’ai un PERP, un PERCO, un PREFON ou un contrat Madelin, vais-je perdre de l’argent ?

Pour toutes celles et ceux qui possèdent l’un de ces anciens contrats ou plan de retraite, pas d’inquiétude. Vous pouvez les conserver tels quels et continuer à bénéficier exactement des mêmes conditions prévues par votre contrat. Mais vous pouvez aussi choisir de les transférer vers le nouveau PER.

Les épargnants titulaires d’un PERP, d’un « Madelin » ou de tout autre « ancien » produit retraite peuvent avoir intérêt à rassembler ces contrats en un PER, plus simple et plus souple. Si vous possédez l’un de ces contrats depuis dix ans, vous ne devriez payer aucun frais de transfert. Un point à clarifier avant toute signature.

Est-il pour autant si intéressant de transférer son épargne retraite sur un PER ?

Les points forts du PER ne doivent pas faire oublier les conditions parfois plus avantageuses de certains anciens contrats. Certains Madelin proposent, par exemple, un taux garanti et une « table de mortalité » (formule utilisée par les assureurs pour effectuer leurs calculs de tarification) très favorables.

Attention à la fiscalité !

Vous risquez de payer plus cher une sortie en capital dans le cadre d’un contrat PER qu’avec un PERP, par exemple. Le détenteur d’un PERP bénéficie actuellement d’une taxe forfaitaire de 7,5 % après abattement de 10 % sur la part récupérée en capital, alors qu’avec un PER les plus-values sont soumises à un prélèvement forfaitaire unique (PFU) de 30 %, dont (17,2 % de prélèvements sociaux). Et le capital est assujetti au barème progressif de l’impôt sur le revenu.

Les règles fiscales étant particulièrement complexes et propres à chaque produit, il est difficile de les détailler ici, mais vous pouvez demander à un conseiller, avant toute signature, de vous faire toutes les simulations nécessaires pour avoir de véritables moyens de comparaison.

The post Épargne retraite : J’ai un PERP, un PERCO, un PREFON ou un contrat Madelin, vais-je perdre de l’argent ? first appeared on ProcuRSS.eu.

Menu